1. Accueil
  2. Article

COVID-19, quelle attitude pour les secouristes ?

- Michaël Terrapon

L'activité du secouriste d'entreprise reste identique durant cette période de pandémie, seul les règles de sécurité et d'hygiène doivent être augmentées.

Actuellement il n'y a pas beaucoup d'études de qualité vérifiées selon les standards scientifiques habituels. Pour cet article, Formamed se base principalement sur la pratique des soignants à ce jour et les recommandations de différents organes comme le SECO, l'IAS ou le SRC.

Le COVID-19 est un virus très agressif se transmettant majoritairement par le contact et les gouttelettes. Le secouriste doit donc garantir que sa sécurité soit assurée pour intervenir et doit impérativement faire attention à ces deux risques de contamination.

Nous vous proposons la structure d'approche suivante:

1. Prévention:
  1. Limiter le nombre de secouriste pour toutes les interventions;
  2. Eviter l'engagement des personnes à risques.
2. Intervention:
  1. Se désinfecter les mains dès l'alarme (avoir toujours un flacon de désinfectant sur soi);
  2. Mettre un masque chirurgical (type 2) avec les mains désinfectées (très important, car si vos mains sont souillées, vous risquez une contamination);
  3. Mettre des lunettes de protection (pas obligatoire si la victime ne tousse pas, mais recommandé par Formamed);
  4. Ne plus porter ses mains au visage durant toute l'intervention;
  5. Mettre des gants, prendre du matériel d'intervention et se rendre vers la victime;
  6. A l'arrivée auprès de la victime, rester à distance de 2 mètres pour évaluer la situation et identifier la nature du problème;
  7. En cas de toux ou de problème respiratoire, mettre des lunettes (si pas déjà fait).
  8. Mettre un masque chirurgical à toutes les victimes. Si celles-ci nécessitent de l'oxygène, privilégier l'administration avec des lunettes d'oxygène en dessous du masque chirurgical. Si l'utilisation d'un masque d'oxygène devient indispensable, les secouristes doivent s'équiper d'un masque de protection supérieur (KN95 ou FFP2) et nous recommandons de changer d'habits à la fin de l'intervention;
  9. Intervenir selon le schéma ABCDE (un article sur ce point sera publié le 18 mai) et selon les compétences de secouristes;
  10. En cas de doute, contacter le 144 pour évaluer la meilleure solution pour la victime;
  11. En cas d'arrêt cardiaque, ne pas pratiquer de ventilation à la victime, sauf si l'on dispose d'un ballon spécifique. Nous recommandons des ventilations à 4 mains (voir vidéo ci-dessous). Il est conseillé de quitter la pièce dès l'arrivée des ambulanciers (selon leurs ordres), car certains gestes techniques peuvent engendrer des dangers pour les secouristes si ceux-ci ne disposent pas d'un équipement identique aux professionnels de la santé;
  12. Compléter une fiche d'intervention avec les noms et prénoms des intervenants, ainsi que les témoins, si ceux-ci sont intervenus (il est important de pouvoir identifier qui a été en contact avec cette victime, en cas de COVID confirmé);
3. A la fin de l'intervention:
  1. Changer de gants et désinfecter tout le matériel utilisé, ainsi que les surfaces en contact avec la victime;
  2. Enlever les gants et nettoyer ses mains à l'eau savonneuse ou avec du désinfectant;
  3. Enlever les lunettes et le masque de protection avec les mains désinfectées (très important, car si vos mains sont souillées, vous risquez une contamination);
4. En présence d'une suspicion d'un "COVID":
  1. En présence des symptômes du COVID-19 (fièvre, toux ou problèmes respiratoires), Formamed recommande que le leader (l'unique personne qui approchera la victime) porte un masque avec une protection supérieure si celui-ci est disponible dans votre kit (KN95 ou FFP2);
  2. Jeter tout le matériel à usage unique dans la même poubelle et mettre celle-ci au conteneur (éviter une contamination du personnel de l'intendance);
  3. Respecter le secret médical ou de fonction comme pour toutes les interventions. Ce n'est pas le rôle du secouriste d'informer les autres employés sans autorisation;
  4. Informer le personnel médical de l'entreprise ou le responsable sécurité si ce premier n'existe pas dans votre société.
  5. Changer d'habits (sauf si les secouristes disposaient d'habits de protection).

En suivant ces règles de sécurité, le secouriste garanti sa sécurité et celle de la victime. Comme le préconise le Conseil fédéral, une des meilleures solutions est de rester à une distance de 2 mètres de la victime dès qu'il est possible.

Nous vous proposons les deux vidéos ci-dessous, une concernant la mise en place d'un masque chirurgical et une autre concernant la ventilation avec un ballon. Nous vous souhaitons plein succès dans votre activité de secouriste.

Votre team Formamed.

Cette vidéo a été effectuée avant le COVID, c'est pourquoi les intervenants ne portent pas d'EPI (masques et lunettes).

Dernières actualités

Faut-il porter un masque et si oui lequel ?

Les masques de protection sont encore un sujet...

Lire la suite

Rappel de l'approche d'une victime selon le schéma ABCDE

Nous vous proposons un petit rappel du schéma...

Lire la suite

Que faire en cas de convulsions ?

Formamed vous propose un article sur les soins en...

Lire la suite

Certifications

Formamed dispose notamment des certifications SRC et IAS.

Logo
Logo
Logo
Logo
Logo
Logo
Logo

Concept et expertise

Afin de faciliter l'intervention des premiers répondants, FormaMed Sàrl propose différents concepts de formation en premiers secours et d’intervention. Grace à ces concepts, le stress des intervenants et la crainte de mal agir sont nettement diminués.

Des algorithmes d'application, des formations pragmatiques et du matériel adapté sont l'asurance de la qualité de vos intervenants.